Posted on

Les scies sauteuses et les scies circulaires, qui ne se limitent pas à couper du bois, sont des outils polyvalents que tout le monde devrait être fier d’avoir dans son atelier.

Mais comme tout bon menuisier le sait, choisir le bon outil pour le travail peut faire la différence entre un produit fini propre et précis, ou de multiples échecs frustrants.

C’est pourquoi nous avons élaboré ce guide des similitudes et des différences entre les scies sauteuses et les scies circulaires. Après avoir abordé les principes de base de chaque type de scie, nous vous donnerons une liste de projets pour lesquels vous pourriez les utiliser, ainsi que leurs avantages et inconvénients. Une fois que vous aurez terminé votre lecture, vous saurez exactement quelle scie convient le mieux à vos projets spécifiques.

Qu’est-ce qu’une scie sauteuse ?

Également connue sous le nom de scie sabre ou de scie à chantourner, la scie sauteuse Milwaukee est souvent présentée comme une scie “tout faire” pour les projets de rénovation et d’artisanat. Bien que cela puisse être une prétention un peu trop grande pour elle, la scie sauteuse est vraiment un outil fantastique pour couper des courbes irrégulières, ce que beaucoup d’autres scies ont du mal à faire.

Conçues avec une lame verticale intégrée dans un boîtier horizontal, les scies sauteuses fonctionnent grâce à l’action d’une lame alternative. Un sabot métallique guide la lame, qui est protégée par un protège-lame transparent pour éviter les blessures accidentelles. À l’intérieur de la poignée, vous trouverez une gâchette pour activer la puissance de la lame, ainsi qu’un sélecteur réglable pour la vitesse de la lame.

Utilisations courantes des scies sauteuses

Pouvant être personnalisées avec un large choix de lames, les scies sauteuses peuvent être adaptées pour couper n’importe quel type de bois. Voici quelques façons courantes d’utiliser une scie sauteuse :

– Le sciage à main levée est utile pour les coupes qui ne nécessitent pas de précision.

– La coupe parallèle à un bord peut être réalisée à l’aide d’un guide latéral réglable.

– La coupe le long d’un guide temporaire ajoute de la précision à vos coupes.

– Les coupes en biseau s’effectuent en ajustant l’angle de la lame dans le sabot.

– Pour découper une ouverture à l’intérieur d’une planche, il faut percer un premier trou, puis travailler lentement de l’intérieur vers l’extérieur.

– La réalisation de grandes courbes peut se faire à main levée ou à l’aide d’un compas.

Qu’est-ce qu’une scie circulaire ?

La contrepartie manuelle d’une scie sur table, les scies circulaires sont conçues pour faire une chose incroyablement bien : Faire des coupes précises, exactes et en ligne droite. Outil de choix pour les chantiers de construction et les réparations domestiques, elle est indispensable pour découper des planches plus grandes.

Utilisations courantes des scies circulaires

Les scies circulaires peuvent être adaptées à presque toutes les utilisations d’une scie sur table. Les types de coupes que vous pouvez effectuer avec une scie circulaire sont les suivants :

– les coupes longitudinales

– Coupes transversales

– Coupes en biseau

– Coupes d’onglet

– Coupes à main levée

Tout comme les scies sur table, les scies circulaires peuvent être équipées de différentes lames afin de les rendre plus spécialisées pour certaines coupes. Voici quelques exemples d’utilisation de lames spécifiques :

– Les lames à dents pointues conviennent pour le tronçonnage du bois massif et laissent une finition décente.

– Les lames à dents fines coupent relativement lentement, ce qui les rend idéales pour les panneaux de particules et les panneaux plastifiés.

– Les lames de déchirure sont dotées de carbure de tungstène, ce qui en fait le meilleur choix pour déchirer les bois tendres.

– Les lames à dents de ciseau conviennent à la déchirure et à la coupe transversale, ce qui en fait un choix populaire de lame tout-en-un.

– Les lames universelles à pointe en carbure sont conçues pour laisser une finition fine sur tous les types de coupe.

 

Découvrez ensuite, à quel professionnel avoir recours lors d’une infiltration d’eau.