Posted on

Le séjour en Argentine ne se limite pas uniquement à l’aventure et aux découvertes, mais aussi pour sa dimension culturelle. Cette destination a tout pour faire plaisir à ses visiteurs, notamment les fins gourmets. Même si elle n’est pas vraiment réputée pour sa cuisine, quelques spécialités locales peuvent surprendre les amateurs de bonne chère. Décryptage.

Ce que l’on mange durant un séjour en Argentine

La cuisine argentine reste à l’image des habitants locaux. Elle est à la fois conviviale et généreuse. Le plus important dans cette aventure est de s’accorder à l’art de l’asado. Ce dernier est le fameux barbecue du pays qui reflète l’addiction de tout un peuple pour la viande de bœuf. On se retrouve toujours en famille ou entre amis le week-end pour goûter et partager les joies d’un asado. C’est une véritable institution que l’on doit vivre également durant son séjour en Argentine. Sinon, les Argentins se raffolent des empanadas quotidiennement, ces petits chaussons salés et fourrés de plusieurs manières et disponibles partout. Pour manger sur le pouce, les empanadas restent bel et bien en tête de la liste des mets à déguster en Argentine. À l’heure du petit déjeuner, la dégustation d’un dulce de leche est un incontournable. Cette confiture de lait au coloris caramel est un véritable délice.

Ce que l’on boit au cours d’un voyage en Argentine

En termes de boissons, le pays des Gauchos peut faire plaisir aux passionnés de vin. La culture viticole argentine est tout simplement incroyable, notamment du côté de la région de Mendoza. Pour en savoir davantage sur cette pratique, les aventuriers peuvent faire un tour sur ce site. En effet, cette localité reste la plus grande productrice de vin malbec dans le pays. Mais si on a envie de déguster des vins blancs et secs, il vaut mieux se rendre aux environs de Cafayate. Cet endroit se situe dans la partie australe de Salta. Afin de se renouer dans la culture viticole argentine, l’idéal est de suivre la route des vins. Celle-ci se trouve au pied des sommets enneigés de la cordillère des Andes. La boisson la plus prisée lors de l’apéritif est le Fernet Branca, un alcool fort très apprécié chez les jeunes argentins.

Le maté, la boisson qui unit tout le peuple argentin

Une fois en Argentine, on peut remarquer dans la rue des gens qui se promènent avec des thermos d’eau chaude. En effet, le peuple argentin possède une boisson nationale à base d’herbes (yerba maté). Leur passion pour le maté n’a pas de limite, et même s’ils sont en voyage à l’étranger, ils préparent toujours cette fameuse infusion. Devenu un incroyable dénominateur commun dans le pays, le maté représente un véritable rituel. En effet, sa préparation et sa consommation dans une petite calebasse sont généralement soumises à des règles bien spécifiques. Comme il s’agit d’une boisson non alcoolisée et ancestrale, son goût est pratiquement similaire au thé vert. Cependant, le maté présente plusieurs vertus remarquables, c’est pourquoi il peut être pris par les grands comme par les petits. En bref, le maté fait partie d’une institution qu’il est recommandé de goûter le temps d’une immersion dans la tradition latino-américaine.

Les autres spécialités culinaires argentines à savourer durant son séjour

Outre l’asado, il existe d’autres spécialités savoureuses à découvrir pour remplir son estomac lors d’une escapade en Argentine. Parmi elles, on peut citer entre autres les empanadas, le dulce de leche, l’alfajores, la fernet branca ou encore la chimichurri. Cette dernière est une sauce exceptionnellement préparée pour accompagner les asados de viande grillée. Elle est surtout utilisée dans la cuisine locale en guise de marinade, mais aussi pour assaisonner les légumes et salades. La chimichurri est une sauce vinaigrette aromatisée. Elle est généralement composée de persil haché, d’huile d’olive, d’ail et d’origan. Pour la relever, on doit utiliser du citron, des herbes (thym ou laurier) et des épices.

Quant aux amateurs de pâtisseries, ils seront émerveillés en dégustant les fameuses Alfajores. Venues tout droit de l’Espagne, elles peuvent être mijotées de différentes façons en Argentine. Ces pâtisseries adoptent le plus souvent la forme de deux galettes fourrées avec de la marmelade ou de la confiture de lait. Elles comportent généralement deux ou trois couches de gâteaux et peuvent être recouvertes de glaçage. Quant au dulce de leche, celui-ci est une douceur très appréciée des Argentins. Cette préparation peut pratiquement remplacer la confiture ou les pâtes à tartiner. Ce mets est idéal pour accompagner de nombreux desserts et se décline aussi en bonbons et autres friandises.

Les points à retenir lors d’un séjour gastronomique en Argentine

En Argentine, la spécialité est manifestement variée et leur découverte dépend de la région visitée. Mais ce qui est sûr, elle est toujours accompagnée de maté, la boisson nationale du pays des gauchos. Aussi, il faut noter que la viande locale figure parmi les plus savoureuses du monde. Et pour cause, l’Argentine dispose d’une production bovine soigneusement supervisée du champ à l’assiette. Durant le séjour, les locaux se feront plaisir de partager avec les touristes l’art de l’asado, dont beaucoup ne pourront pas résister à tenter cette expérience culinaire.