Posted on

Comme pour presque tous les autres processus, la technologie d’impression 3D présente également des inconvénients qui doivent être pris en compte avant d’opter pour ce processus.

1. Matériaux limités

Alors que l’impression 3D peut créer des articles dans une sélection de plastiques et de métaux, la sélection disponible de matières premières n’est pas exhaustive. Cela est dû au fait que tous les métaux ou plastiques ne peuvent pas être suffisamment contrôlés en température pour permettre l’impression 3D. De plus, bon nombre de ces matériaux imprimables ne peut pas être recyclé et très peu sont sans danger pour les aliments.

2. Taille de construction restreinte

Les imprimantes 3D ont actuellement de petites chambres d’impression qui limitent la taille des pièces pouvant être imprimées. Tout ce qui est plus gros devra être imprimé en partie séparées et assemblé après la production. Cela peut augmenter les coûts et le temps pour les pièces plus volumineuses, car l’imprimante doit imprimer davantage de pièces avant que le travail manuel ne soit utilisé pour assembler les pièces.

3. Post-traitement

Bien que les grandes pièces nécessitent un post-traitement, comme mentionné ci-dessus, la plupart des pièces imprimées en 3D nécessitent une certaine forme de nettoyage pour retirer le matériau de support de la construction et pour lisser la surface pour obtenir la finition requise. Les méthodes de post-traitement utilisées comprennent le jet d’eau, le ponçage, un trempage et un rinçage chimiques, le séchage à l’air ou à la chaleur, l’assemblage et autres. La quantité de post-traitement requise dépend de facteurs tels que la taille de la pièce produite, l’application prévue et le type de technologie d’impression 3D utilisée pour la production. Ainsi, alors que l’impression 3D permet la production rapide de pièces, la vitesse de fabrication peut être ralentie par le post-traitement.

4. Grands volumes

L’impression 3D est un coût statique contrairement aux techniques plus conventionnelles comme le moulage par injection, où de grands volumes peuvent être plus rentables à produire. Bien que l’investissement initial pour l’impression 3D puisse être inférieur à celui d’autres méthodes de fabrication, une fois mis à l’échelle pour produire de grands volumes pour la production de masse, le coût unitaire ne diminue pas comme il le ferait avec le moulage par injection.

5. Structure de la pièce

Avec l’impression 3D (également connue sous le nom de fabrication additive), les pièces sont produites couche par couche. Bien que ces couches adhèrent ensemble, cela signifie également qu’elles peuvent se décoller sous certaines contraintes ou orientations. Ce problème est plus important lors de la production d’articles à l’aide de la modélisation par dépôt par fusion (FDM), tandis que les pièces polyjet et multijet ont également tendance à être plus fragiles. Dans certains cas, il peut être préférable d’utiliser le moulage par injection, car il crée des pièces homogènes qui ne se sépareront pas et ne se briseront pas.

6. Réduction des emplois manufacturiers

Un autre des inconvénients de la technologie 3D est la réduction potentielle du travail humain, car la majeure partie de la production est automatisée et effectuée par des imprimeurs. Cependant, de nombreux pays du tiers-monde dépendent d’emplois peu qualifiés pour maintenir leur économie en marche, et cette technologie pourrait mettre ces emplois manufacturiers en danger en supprimant le besoin de production à l’étranger.

7. Inexactitudes de conception

Un autre problème potentiel avec l’impression 3D est directement lié au type de machine ou de processus utilisé, certaines imprimantes ayant des tolérances plus faibles, ce qui signifie que les pièces finales peuvent différer de la conception d’origine. Cela peut être corrigé en post-traitement, mais il faut considérer que cela augmentera encore le temps et le coût de production.

8. Problèmes de droits d’auteur

Comme l’impression 3D devient de plus en plus populaire et accessible, les gens ont de plus en plus de possibilités de créer des produits contrefaits et contrefaits et il sera presque impossible de faire la différence. Cela a des problèmes évidents autour du droit d’auteur ainsi que pour le contrôle de la qualité. N’hésitez pas à contacter  machine polissage pour savoir comment nous pouvons vous aider ou à quelles questions nous pouvons répondre pour vous.