Posted on

La nature se dégrade à petit feu, car de nombreuses espèces animales et végétales sont menacées de disparition. Les coraux en font-ils partie?

 

En effet, plusieurs fléaux menacent l’équilibre environnemental. Pour ce qui est des coraux, ce sont des espèces animales qui jouent un rôle important dans l’océan. Sa disparition causerait un énorme préjudice à la population de la mer ainsi qu’aux habitants de la surface. C’est pourquoi il faut les protéger.

Quels sont les différents types de coraux ?

Contrairement à tout ce que tout le monde crois, les coraux sont des animaux et non des végétaux. Ils sont formés par plusieurs milliers de polypes. Ces petits organismes sécrètent un exosquelette. Leur agglomération en petite colonie forme les beaux récifs qui se trouvent  à travers le monde. Il existe plusieurs types de coraux. Par exemple, les coraux rouges, les coraux noirs, les coraux durs, les coraux orange etc. Avec plusieurs espèces chacun.

Par rapport aux récifs coralliens. Il y a principalement quatre formes. D’abord, celle qui borde les côtes, connus sous le nom de récif frangeant. Ensuite, le récif barrière qui est au large et parallèle au rivage. Pour les découvrir, il convient de se renseigner sur les possibilités en stage d’apnée sur la martinique. Puis, il y a aussi les atolls qui sont des petites îles basses à peine émergents. Enfin, les bancs récifaux construits sur un haut fond en pleine mer.

Les dangers qui menacent les coraux

D’après les scientifiques, le réchauffement climatique et les activités humaines ont de mauvais impacts sur les récifs coralliens formés par des coraux. Par conséquent, ces derniers font face à deux menaces : le blanchissement et l’acidification des océans. Ce blanchissement se traduit par un phénomène de dépérissement des coraux qui illustre sa dépigmentation par l’expulsion ou la disparition des algues unicellulaires qui les recouvre. En outre, la forte émission de CO2 provoque une acidification des eaux marines.  Elle trouble le développement des barrières de corail. Car leur structure en calcaire ne s’adapte pas à un pH élevé. Tout cela, menace la disparition des coraux. Pourtant, leur disparition entraînera aussi l’extinction d’un écosystème marin qu’il a longtemps nourri et abrité.

Comment protéger les coraux ?

Les coraux sont essentiels pour l’équilibre de la chaîne alimentaire. Une raison suffisante pour commencer à les protéger. Pour cela, chacun a une responsabilité. Tout d’abord, il est fortement conseillé de ne pas marcher sur les barrières de corail. Cela peut les détériorer. Pour éviter de les écraser ou de les toucher, il faut connaitre où ils se trouvent. Les coraux sont immobiles et vivent en colonie dans une carcasse de calcaire pour former un récif corallien. Ensuite, ne pas jeter les déchets dans l’océan ou sur la plage. Car les courants sont capables de les emporter et risqueraient d’endommager les coraux. Naviguer et pécher à proximité des endroits où il se trouve sont déconseillés, car les ancres et les hameçons de pêche sont une menace pour eux. Puis, respectez quelques règles importantes pendant la pratique de la plongée en apnée. Développement d’une économie bleue autour d’eux pour les valoriser.

Pourquoi  faut-il préserver les coraux ?

Premièrement, les récifs coralliens sont des barrières naturelles qui se trouvent entre l’océan et les côtes. Une barrière qui permet de réduire les érosions ainsi que les retentissements des catastrophes naturelles. Par exemple, les tsunamis. Deuxièmement, ils forment aussi un habitat pour de nombreuses espèces menacées. Donc, il n’est pas question de les voir disparaître. Parce que, s’ils venaient à disparaître, les rivages ne seront plus protégés contre les fortes tempêtes. Un écosystème vieux de plusieurs années va s’éteindre. Outre son rôle de protection côtière et abris pour les animaux marins, le mur marin est aussi une source de revenus économiques. En effet, ils attirent plusieurs touristes qui veulent admirer leur beauté. D’après les estimations, ils offrent des biens et services participant au développement de l’économie locale. Ces petits animaux vulnérables sont d’une extrême utilité tant pour la population terrestre que les habitants de l’océan.

Où se trouvent les récifs coralliens ?

Généralement, les coraux se trouvent dans les régions tropicales à la mer Nord. Mais aussi dans les mers chaudes de l’Asie ou froides de la Grande-Bretagne avec une profondeur de 0 à  4000 mètres. Cependant, les coraux tropicaux sont les seuls à former une grande barrière et un récif à faible profondeur. Plus précisément, il existe trois grands massifs coralliens. Leur situation géographique est  repartie comme suit : Australie, Nouvelle-Calédonie et  Brésil. En effet, la plus grande barrière de corail s’étend sur les côtes de l’Australie avec une longueur de 2000 km. Située dans l’océan Pacifique, elle est enregistrée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Faisant d’elle l’une des sept merveilles naturelles du monde. Cette merveille abrite plusieurs espèces de poissons et mollusques. Au profit du tourisme et de la science.

Pour conclure, les coraux sont des espèces menacées. Car le réchauffement climatique favorise leur détérioration ainsi que les activités humaines qui polluent les océans. Pour les sauver, il faut les protéger en suivant quelques règles de vie.